Bangkok, dépaysant ? Oui mais… non

Bangkok, la fameuse capitale thaïlandaise, la ville dont tout le monde parle. On m’en a dit du bien et du moins bien, on m’a dit que c’était étouffant, fatiguant, pollué…. Je ne sais pas à quoi m’attendre, mais ça y est, on y va !

Arrivée en douceur… ou pas !

.

Après la traversée chaotique depuis Koh Samet, nous arrivons sur le continent. Il y a 3h d’attente pour le bus, on mange un bout au bord de l’eau, on joue aux cartes, s’accorde une petite sieste et c’est parti pour 3h de bus !

À notre arrivée, il fait nuit. On est à 14km de la Guesthouse, on décide de prendre un taxi. On opte pour un taxi jaune et vert, on demande bien entendu à payer au mètre. Et là, on se retrouve dans un jeu vidéo … sauf qu’on n’a qu’une vie !!

 

AU SECOURS !

 

Le taxi est complètement fou, il roule extrêmement vite, slalome entre les scooters, les voitures et les camions. Sur l’autoroute il choisit de doubler toute la file de voiture par la bande d’arrêt d’urgence ! Il accélère, il pile…. on retrouve la même adrénaline que la veille, décidément !! On est en panique, Naïma est assise à l’avant, elle ferme les yeux. Avec Adèle on essaye d’en rigoler mais ça vire vite à de l’humour noir. On va toutes mourir !!!!!

Encore une fois, à l’arrivée, on est au taquet ! Surexcitées par cette petite aventure. On rejoint rapidement notre hôtel qui s’appelle ….

 

 

 

Bella Bella house ! (Coucou mon petit chat d’amour 🐱)

La chambre est basique, 3 lits simples dans une pièce à l’allure d’hôpital. On a un ventilo et depuis notre fenêtre on voit … le 7-eleven du rez-de-chaussée ! Ça annonce de gros craquage niveau bouffe !! On se pose dans la chambre mais on est claquées. Après un petit repas street food juste en bas de la rue, on remonte se coucher.

Promenade à pied dans Bangkok !

Le lendemain, on décide de se promener à pied en essayant de voir des lieux d’intérêt sur notre route.
On part donc sur la rue principale “les Champs Elysées thaïlandais” où l’on peut voir des photos du roi tous les 100 mètres. En passant à côté de la station de bus, on constate que tous les gens autour de nous sont vêtus de noir. Le deuil est respecté dans la capitale !

Sur la route….

 

On va ensuite voir le Wat Saket aussi appelé Golden Mountain. Un temple construit sur une montagne artificielle. La vue d’en haut est vraiment sympa ! On aperçoit toute la ville.

 

On se dirige ensuite vers Chinatown. Et en arrivant sur la rue Yaorawat, on est projetées dans un autre monde. L’agitation est différente, les écritures sont en chinois, c’est le bordel, vraiment. Les tuktuks se mélangent aux vendeurs de rue, aux touristes et à la circulation.

On se retrouve au milieu d’un stand de chaussures étalées sur le trottoir puis confrontées à des odeurs de nourriture pas toujours agréable. On traverse le marché couvert, la foule qui se trouve à l’intérieur est impressionnante ! Impossible de s’arrêter regarder quoi que ce soit, on est portées d’un bout à l’autre de ce grand couloir. Plusieurs personnes nous conseillent de porter notre sac devant et de bien faire attention, on suit leurs conseils, bien entendu. On testera quelques spécialités culinaires avec plus ou moins de succès. Malgré cette atmosphère très speed, très chargée, j’apprécie vraiment ce moment !

Bangkok Chinatown
Bangkok Chinatown
Bangkok Chinatown
Bangkok Chinatown
Bangkok Chinatown
Bangkok Chinatown
Bangkok Chinatown
Bangkok Chinatown
Bangkok Chinatown
Bangkok Chinatown
Bangkok Chinatown
P1020890
P1020915
P1020905

On va ensuite manger dans le quartier indien. Adèle est toujours malade et elle cherche “de la poudre qui fait éternuer” apparemment c’est une recette miracle qu’elle avait testée en Inde. On va dans une pharmacie où elle trouve un tube de cette fameuse poudre ! On en profite pour demander au pharmacien une bonne adresse où manger, il nous indique le restaurant de sa sœur. On va donc dans un mini restaurant sans fenêtre. Ça ressemble beaucoup au resto style Kebab en France, un long couloir sombre et kitsch avec quelques tables sur les côtés, le menu est tout en hindou/thaï, on choisit un peu au pif ! Les plats sont délicieux mais très très épicés. Ça nous brûle la bouche, on ne peut pas finir mais on emporte les restes pour le soir. On se promène ensuite dans le marché indien. Cette fois les odeurs sont alléchantes, le marché est animé mais raisonnablement, il y a beaucoup de tissus colorés. Après cette visite, j’ai d’avantage envie de visiter l’Inde que la Chine 😉

Puis, on décide d’aller jusqu’à l’Unicorn Café situé à 5km de là. On allume Maps.me et c’est la meilleure idée qu’on puisse avoir. On sort totalement de la zone touristique et/ou développée. On traverse les quartiers pauvres, les gens sont souriants et nous regardent intrigués en pensant probablement que l’on s’est perdues… on découvre la vraie vie des thaïlandais, les petits shops directement dans la maison, les enfants qui jouent dans les rues, la pauvreté …

Unicorn café !

Après presque 5 km à travers des ruelles étroites, nous arrivons à l’Unicorn café, changement de décor on est dans le quartier des affaires, on voit de grands buildings, des hommes en costards, l’agitation est revenue, retour à la réalité ….


Le café est tout petit, on est un peu déçues. À l’intérieur, des touristes et des thaïs, à grosse majorité féminine bien entendu !! Le menu est relativement cher, mais on peut goûter des spaghettis multicolores, des cupcakes arc en ciel, des boissons aux couleurs pastels, …


Il n’y a plus de places assises, on entend 3 filles parler Français alors on se joint à elles ! Toutes les 6, on essaye les costumes de licornes en libre service, il a beau faire très, très, très chaud à l’extérieur, avec la clim a l’intérieur, ce n’est pas si terrible d’enfiler ces gros pyjamas polaires.

L’ambiance n’est pas aussi féerique que ce à quoi l’on aurait pu s’attendre ! Les serveuses ne jouent pas le jeu… un peu dommage ! On apprécie cependant la musique Disney, la déco et la séance photo ! On constatera avec déception que certaines filles arrivent à être sexy dans cet étrange costume, mais nous, après avoir marché presque 20km dans la pollution et sous la chaleur, avec nos cheveux attachés, notre absence de makeup et nos têtes épuisées, on a l’air de gros bébés !
Tant pis, on rigole bien, c’est l’essentiel !

Adèle s’accorde même une petite sieste …

Pour rentrer, on prend un taxi, c’est vraiment trop loin !! On choisit un taxi rose cette fois ci et la conduite est “souple et détendue” (référence à notre loop de Thakek !), c’est beaucoup mieux que la veille 😉

Rencontre sympathique ….

 

Dans la rue Soi Rambuttri où l’on habite, à la tombée de la nuit, de nombreux stands s’installent tout le long de la rue. On retrouve des vêtements, bijoux, de la nourriture, des souvenirs … On s’arrête donc regarder l’un de ces petits étalages de souvenirs et je sens quelque chose sur mon pied, je baisse la tête et voit un rat partir en courant !!! Il m’a naturellement escaladée, visiblement j’étais sur son chemin !! Beurk …
Ce ne sera pas le seul que je verrai, il y a des rats et des cafards partout dans les rues !

La vie nocturne à Bangkok !!

Il se trouve que Maxi (rappelez-vous, on s’est fait tatouer ensemble à Koh Chang) et Andi avec qui elle voyage sont à Bangkok également, ils ont leurs vols le lendemain. Maxi rentre en Allemagne et Andi en Australie où il habite en ce moment. Mais ce n’est pas tout, en fin d’après midi, j’ai croisé, complètement par hasard, dans une petite rue, Fabienne ! Rencontrée à SaeLao au Laos, que j’avais déjà recroisée une fois par hasard à Koh Chang !!

Résultat, on se donne tous rendez-vous au Reggae bar situé dans une petite impasse perpendiculaire à Khaosan Road.
Adèle m’accompagne ! J’ai donc réussi à regrouper 3 groupes de personnes rencontrés dans 3 endroits différents ! C’est complètement fou !!! Le monde n’est vraiment pas si grand 😉 Après une bière dans ce petit bar à l’ambiance plutôt tranquille, on décide d’aller faire un tour sur Khaosan Road. Il est minuit et l’ambiance est juste hallucinante. Je n’ai jamais vu ça auparavant. Entre les touristes alignés sur le trottoir en train de vomir, les gens qui dansent et s’écroulent sur le sol car ils ne tiennent plus debout, les prostituées complètement bourrées dont les hommes n’hésitent pas à abuser, les petits vendeurs thaïlandais qui tentent de vendre leurs snacks, d’attirer les clients dans leurs bars ou de les emmener assister à des ping pong show….  j’assiste à un spectacle qui me fait de la peine. La musique est assourdissante, à un moment donné, on s’arrête et tente de compter, on peut entendre 5 musiques différentes. Chaque bar diffuse sa musique le plus fort possible dans la rue, on n’entend plus rien que du bruit, c’est beaucoup trop fort ! Quand on s’éloigne un peu, des “groupes” de musique jouent dans la rue, ils chantent façon karaoké (autrement dit faux, avec des micros qui déforment la voix…). On cherche le moins pire,on finit par trouver un groupe qui chante juste guitare et voix dans un anglais approximatif ! On verra en revanche un groupe de danseurs faire un show vraiment impressionnant ! Une chorégraphie de break dance bien maîtrisée avec des figures impressionnantes ! Mais après ça, on rentre. C’est TROP, too much. J’ai du mal avec la Thaïlande et tous ces excès …

Une journée pluvieuse à Bangkok…

On se réveille tôt le lendemain mais le soleil a décidé de rester couché. La pluie se déverse dans la rue et l’ambiance est un peu morose. On cherche une solution : cinéma ? shopping ? massage ? sieste ? Que faire ??

Avec la pluie, on s’offre donc une journée bien être ….

Soin du visage pendant plus d’une heure puis massage thaï …. un délice ! Je suis toute détendue !! Les filles s’accordent encore plus de plaisir car pour elles, c’est la fin du voyage en Asie. Moi je préfère me réserver pour en refaire une autre fois!

Les centres commerciaux à Bangkok !

On a visité les 2 principaux centres commerciaux : le MBK et le Terminal 21. On a toutes les trois détesté le premier. Le MBK est gigantesque, la clim est à fond, la musique d’ambiance est désagréable, ça grouille de monde et on se croirait chez nous. On connaît la plupart des enseignes, c’est très propre, rangé, aucun dépaysement, aucun intérêt si l’on n’a rien à acheter… En revanche, gros coup de cœur pour le Terminal 21 !

Ce centre commercial est en forme d’aéroport. Les portes d’entrée sont de faux arches qui détectent les métaux, un homme est déguisé en douanier. Ensuite, chacun des 9 étages représentent une ville. On a le choix entre Istanbul, San Francisco, Londres, Rome, Paris, Tokyo … chaque étage est donc décoré en fonction du pays qu’il représente. On retrouve le fameux pont de San Francisco, les cabines téléphoniques rouges à Londres, les statues en pierre à Rome, les sumos à Tokyo. Chaque étage à aussi des magasins plus ou moins en rapport avec le thème. Les États Unis ont tous les restaurants par exemple. On reste complètement sur notre faim à l’étage français : un seul magasin Français (sinon on retrouve H&M, Victoria secret…. censés représenter la mode ok, mais loin d’être Français !!). Il n’y a pas de boulangerie et surtout… pas de Tour Eiffel !!!! Comment c’est possible ? On a très peu de déco, rien d’atypique. Bref, on ne se sent pas “comme à la maison”.

Bangkok terminal 21
Bangkok terminal 21
Bangkok terminal 21
Bangkok terminal 21
Bangkok terminal 21
Bangkok terminal 21
Bangkok terminal 21
Bangkok terminal 21

En revanche, gros kif aux toilettes, ce ne sont pas juste n’importe quelles toilettes. Elles ont été élues meilleures toilettes de Thaïlande en 2015 ! (Non moi non plus je ne savais pas qu’il y avait des compétitions de toilettes…). L’intérieur est décoré au thème du pays, toujours ! Et en prime, ce sont des toilettes japonaises avec siège chauffant et tout plein de boutons… on s’amuse comme des enfants hihi.

Dernière soirée avec Adèle !

C’est le dernier soir et on n’a pas envie de dormir, pas envie de faire la fête non plus alors on passe juste toute la nuit à discuter dans le hall de l’hôtel. On regarde toutes nos photos prises ensemble, au Laos à Thakek ou à Don Det, à Koh Samet et les dernières de Bangkok ! Un peu nostalgique tout ça mais c’est aussi l’occasion de se faire de petites confidences, on partage nos secrets, nos hontes, des anecdotes assez drôles et on ne voit pas le temps passer ! À 6h du matin, on va prendre notre petit déjeuner dans notre cantine préférée juste en bas de la rue. Autour de nous, que des gens bourrés qui terminent aussi la soirée… Puis, au dodo!

Visite de Bangkok !

Le lendemain, c’est le dernier jour des filles. Il ne fait pas très beau, mais on ne peut pas partir sans avoir visité les principaux monuments !! Entre deux averses, on se met en route pour le Wat Pho, le fameux bouddha couché absolument gigantesque ! On observe le Palais Royal de l’extérieur mais c’est plus de 10€ l’entrée et on n’a pas très envie de passer des heures dans un musée… En revanche, on rentre dans le Wat Pho et on ne regrette pas, c’est splendide. Outre le bouddha couché, vraiment impressionnant, de très vieux stupas colorés à l’arrière du parc sont juste splendides. Je suis fan, je veux les mêmes dans mon jardin… hihi.

On traverse ensuite le fleuve en bateau pour se rendre au Wat Arun. Ce dernier est en travaux mais a l’air très joli. On reprend ensuite le bateau pour rentrer. Expérience dépaysante, ici les bateaux servent de bus. Ils s’arrêtent tout le long du fleuve et des dizaines (centaines??) de gens montent et descendent. Il y a beaucoup de courant, ça secoue, on est tout entassés. Les élèves sont en uniformes avec leurs cartables, ils rentent chez eux. On vit leur quotidien le temps d’un trajet …

Puis, c’est le moment de se dire au revoir. Après les dernières parties de cartes où le cœur n’y est pas, on se sépare. Elles partent pour l’aéroport et moi rejoindre un petit dortoir miteux… TROP triste ! Les filles me laissent une enveloppe avec inscrit “à ouvrir après notre départ”. À peine sont elles parties, mes quelques larmes essuyées (ma sensibilité ne change pas haha), je me dirige vers mon auberge. Les rues ont beau être bondées je me sens atrocement seule. Très bizarre comme sensation. J’ouvre ensuite leurs petits mots, elles l’ont écrit “Bon pour un massage des pieds” avec de l’argent, c’est troooooop chou !! Pour sûr, je vais bien en profiter 🙂

Le Central Park de Bangkok !!

Après une courte nuit agitée (je me suis embrouillée avec des Français qui secouaient mon lit à 3h du matin et insultaient tout le monde, en Français bien sûr, c’est plus drôle si les personnes visées ne comprennent pas…. fière d’être française encore une fois ! Belle image les gars 👍🏼) je me rends au Lumphini Park. Maintenant que je suis « toute seule » je prends le temps de regarder comment me déplacer en bus (Google Maps est top pour ça, l’appli indique où prendre le bus, lequel, les horaires de passage et où descendre !!) et me rends compte qu’on aurait pu faire ça depuis le début… A 6 500 THB le trajet (0,17€) on aurait fait de sacrés économies !
Le Lumphini Park est génial !!! J’adore !!! Vraiment on se croirait à New York (les écureuils en moins, les chats en plus !). Je me ballade et doit faire au moins 3 fois le tour.

Beaucoup d’expats et de thaïlandais font du sport. Les stands de nourriture sont malheureusement tous fermés, mais en petite gourmande, je m’étais arrêtée acheter un croissant aux framboises à la boulangerie sur le chemin, ça me fait un casse croûte plutôt sympa. J’aperçois plein de varans, ici ils sont chez eux. Ils cohabitent avec les chats, très très nombreux en Thailande !

Après cette matinée loin de la foule et du bruit de Bangkok, je prends un train direction Lopburi !! Il me reste une semaine avant mon vol pour le Vietnam, je vais donc visiter les alentours de Bangkok.

 

Pour terminer, quelques photos WTF à Bangkok, y avait longtemps 😉

 

Promis, aucune forme de racisme mais à Chinatown on n’a pas pu s’en empêcher 😂

 

En conclusion :

Bangkok c’est un incontournable en Asie. Composée de très beaux monuments, d’énormes centres commerciaux, de street food, de quartiers ultra développés et d’autres ultra pauvres. On vit un choc culturel inversé, le retour est brutal après nos voyages respectifs au Vietnam et Laos. On retrouve tout ce qu’on avait un peu oublié de notre « société occidentale ». Un passage éclair nous aura suffit, un peu de confort avec les massages, un peu de folie à l’Unicorn café, mais je suis quand même heureuse de retourner sur les routes dans des coins un peu plus isolé …

 

Info pratiques :

Bella Bella house est bien situé, pas cher mais les chambres sont très très basiques. Je recommande particulièrement la rue Sambuttri, calme, animé le soir, proche de tout !
– L’Unicorn café, on a été un peu déçue mais l’expérience vaut quand même la peine d’être vécue.
– Je ferai l’impasse sur le MBK si pas d’achat particulier, en revanche le Terminal 21 se visite comme un musée (Bonus pour les toilettes hahah)
– Les quartiers chinois et indiens sont vraiment très sympas, dépaysants et regorgent de choses surprenantes, à ne pas louper !
– Le Parc Lumphini, gros coup de coeur, reposant, le calme et la verdure en plein coeur de la ville
Wat Pho et Royal Palace, prévoyez le budget ! L’entrée n’est pas donnée … Mais c’est magnifique.
– Le Wat Arun, en travaux pour nous, dommage mais ça avait l’air très sympa et on traverse avec le bateau !
– Le Wat Saket, gros coup de coeur également ! Jolie vue sur la ville, ballade sympa pour s’y rendre.

En ce qui concerne la vie nocturne, libre à vous de vous faire votre avis.

→ N’hésitez pas à vous perdre dans les ruelles, à sortir des quartiers touristique / affaires