Riga, de jour comme de nuit et repos à Jurmala !

Après Sigulda, je visite la capitale Riga avec beaucoup de rencontres et de soirées imprévisibles ! Et une journée à la plage de Jurmala, encore de beaux moments que je vous raconte tout de suite !

 

Riga capitale Lettone !

Mes 2 jours à Sigulda m’ont épuisée, j’arrive après seulement une petite demi-heure de train à Riga, c’est parti pour de nouvelles aventures ! Je ne devais rester que 2 ou 3 nuits, mais vous allez vite voir que j’ai pris racine

 

Yellow hostel !

J’ai réservé un lit juste en face de la gare, le Yellow hostel, au 5ème étage au dessus … du McDonald’s ! C’est donc accompagnée de l’odeur de friture que je rejoins cette auberge pour le moins surprenante !

Je suis accueillie par Elina qui parle français ! Elle est lettone mais revient d’un semestre d’échange en France ! Elle me demande “mais comment ça se fait que tu parles anglais ?! En 6 mois en France, personne ne voulait me parler dans une autre langue que le français …” elle est super sympa et on discute un bon moment. J’ai la surprise de découvrir qu’aucune des portes ne ferme à clé : ni celles des toilettes, ni celles de la douche (qui ne ferment pas du tout d’ailleurs) ! Dans la cuisine, il n’y a pas de frigo, le lavabo et le lave vaisselle ne sont pas branchés sur l’arrivée d’eau, il faut donc se rendre dans les toilettes (après avoir toqué et poussé doucement la porte, au cas où !!) pour laver la vaisselle !

Confort plus que rudimentaire vous me direz, oui, MAIS je paye 6€ la nuit avec petit déjeuner en plein cœur d’une capitale européenne ! Qui dit mieux ?!

Le prix rend l’auberge très attractive et elle est donc plus que pleine ! Il y a énormément de monde ! Et l’espace plutôt restreint nous pousse à tous discuter les uns avec les autres. Je rencontre Saad un marocain qui vit en France avec qui je papote rapidement. Il me propose de partir en soirée mais je suis claquée de toute ma marche à pied et préfère me mettre au lit de bonne heure !

 

Vieille ville : premier aperçu !

Je pars faire un tour dans la vieille ville et suis sous le charme des grands espaces verts, des grandes églises, cathédrales, du parc Bastekjalns qui encadre la rivière, des petites rues piétonnes, des jolis bâtiments… je vois même un arc en ciel dans une fontaine !

Je m’accorde un repas dans un restaurant indien car j’ai trouvé un coupon de réduction à l’office du tourisme ! Et j’ai envie de manger spicyyyy ! Je ne suis pas déçue, j’ai pris un plat avec 3 piments sur le menu …!

Je continue ma promenade à travers la ville et me retrouve au bord du fleuve à l’heure du coucher de soleil. J’y reste au moins une heure, je suis au calme, je me repose.

Le lendemain matin, je pars à la découverte de la ville avec un free walking tour ! A 12h je suis au pied de l‘église Saint Pierre. Ce tour-ci m’emmène en dehors du centre historique mais j’apprends quand même plein de choses sur l’histoire du pays. Comme pour Tallin, je vous présente quelque informations !

Le pays a été créé en 1201 mais suite à la guerre du nord (Suède vs Russie) le pays s’est retrouvé sous l’influence Russe. Puis les conquêtes de l’Allemagne et de l’empire Soviétique . En effet, tous les empires étaient intéressés par la ville de Riga, sa position géographique à 15km de la mer et sa proximité avec la Russie (Saint Petersburg) en ont fait un parfait port de commerce et d’échange. Le pays s’est ensuite développé industriellement sous l’union soviétique. C’est ici qu’ont été construites les premières voitures et avions de l’URSS ! Le pays n’a donc obtenu son indépendance qu’en 1991.

Nous nous dirigeons ensuite vers le marché central. C’est le plus grand et vieux marché d’Europe avec près de 16 000m2 de surface et 70 000 personnes le visitant chaque jour. Il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco ! Je vois des fraises, des framboises, des cerises : mmmh tous ces bons fruits que je ne trouvais plus en Asie ! (Bon, vu le prix et le goût des ananas, mangues, coco,… là-bas, je n’avais pas à me plaindre non plus, mais ça fait plaisir !)

Mais, 2 soucis majeurs au sein du pays :

– La très forte présence de russes (50% à Riga !) qui obligent les lettons à parler couramment le russe sous peine de ne pouvoir trouver un emploi. Cela implique aussi l’existence d’écoles russes. Les russes n’apprennent donc pas à parler le letton bien qu’ayant la nationalité.
– Le dépeuplement du pays, en effet, 500 000 personnes sont parties du pays dans les 20 dernières années. La population est donc passée de 2,4 à 1,9 millions ! Les salaires étant beaucoup plus attractifs dans les pays scandinaves ou au Royaume Uni. Le salaire minimum est de 375€ en Lettonie !

En revanche, l’enseignement de la musique est gratuit ! Tous les enfants apprennent donc un instrument (ou plus!) et le pays détient le record du plus grand nombre de musiciens professionnels par habitant ! De la même façon, 55% de la population a déjà intégré une chorale !

Je passe une partie de l’après-midi dans un parc, au soleil. Je bronze (j’essaye de rattraper mon bronzage de Parnü !!) puis joue aux cartes toute seule, enfin j’essaye de me rappeler comment jouer au solitaire sans grand succès ! Eh oui, je n’ai plus de batterie et j’ai oublié mon livre… Un américain se joint à moi en rigolant, parait que c’est pas très XXIè siècle de jouer aux cartes seule sur la pelouse, je comprends pas pourquoi ! Bon, en fait le gars est super bizarre et je suis bien contente quand il s’en va !

Sauf que 5 minutes après, un énorme orage éclate et je cours me mettre à l’abri dans la Tea House du parc Bastekjalns que j’avais repéré depuis quelques jours ! Un bâtiment trop mignooooon avec plein de coussins, de gâteaux, un million de thé et de la wifi, what else ?!

Soirées en-chantées

En rentrant à l’hôtel, Saad me fait le debrief de la soirée de la veille et j’ai bien envie de faire la fête! Il ne reste pas le soir mais je discute avec un groupe de gars à l’auberge et me voici embarquée dans la première (mais pas des moindres!) soirée avec le Yellow gang !
Composé pour cette première soirée de : Charles (français), Kevin (belge), Laurence et Joshua (anglais), Kristjan (canadien), Mad Max (russe), Xavi et Marina (espagnols) et Olga (lettonne). Après avoir bien commencé l’apéro à l’auberge, on suit Kristjan qui a habité 1 an à Riga il y a quelques années et qui va être notre “night guide“. On boit des pintes à moins de 3€ dans différents bars puis nous voilà arrivés au Rock Café, un bar karaoké ouvert toute la nuit ! On y passe toute la soirée à patiemment attendre notre chanson, on a choisi Liberta de Peps avec Marina mais concrètement, notre tour ne viendra jamais, soyons clair ! Mais pas besoin de micro, on chante à tue tête même quand les paroles sont en letton, nous, on chante dans toutes les langues !

La nuit étant très courte (on peut dire qu’il fait sombre de minuit à 4h) c’est très perturbant, il fait jour tout le temps ! C’est tout naturellement qu’après notre kebab à 6h du matin, nous rentrons à l’auberge !

Et bizarrement, on va suivre cette petite routine tous les autres soirs de la semaine ! Et si vous pensez qu’on a des petits yeux, ce n’est qu’une impression 😉

 

Deuxième visite de la ville et encore du karaoké !

Je pars visiter le vieux centre ville cette fois avec un autre free walking tour, même point de départ mais à 11h cette fois ! Le guide est super, il nous raconte plein d’anecdotes sur la ville. Il se met à pleuvoir des trombes d’eau, on ne peut pas finir la visite. Une femme me prête très gentiment son parapluie, le guide nous entasse dans une impasse et nous raconte des histoires debout sur une échelle, c’est improbable ! On se réfugie ensuite dans un café, c’est un vrai déluge !

Je rencontre Rubens, un brésilien vivant en Belgique et parlant super bien français et un chilien. On déjeune ensemble au Folkklubs Ala. L’entrée est trop bizarre, un long couloir, en sous-sol, c’est sombre, il n’y a personne, puis on arrive dans une grande salle. C’est vide mais l’atmosphère est sympa. Le repas est très bon ! On enchaîne avec la spécialité de cette pièce : une bière ! Puis on s’éternise car le temps ne s’améliore pas… Et voilà que le soir, ma copine Adèle de La Rochelle m’écrit pour me dire que sa copine Marie rencontrée au Canada est à Riga en même temps que moi ! Dans le genre improbable, on n’est pas mal ! Me voici donc à boire une bière dans le désormais bondé, Folkklubs Ala avec Ruben, Marie et son frère et 2 autres français rencontrés dans le bar. Puis, le Yellow Gang nous rejoint et on finit la soirée au karaoké à nouveau. La team française bien représentée, on se laisse emporter par du Céline Dion et Garou (on aurait sûrement dû s’abstenir…) et du Lorie !

 

 

Jurmala, plage pour récupérer !

Après cette soirée déjantée et un petit déjeuner très tardif avant d’aller se coucher à 8h30 (!!) pour quelques heures, je décide de me rendre à la plage de Jurmala. Le ciel est bleu, il fait chaud, c’est maintenant ou jamais ! Je prends le train et 30 minutes plus tard, je débarque dans cette petite bourgade au bord de l’eau. Plein de restaurants, de cafés, c’est TRÈS touristique ! C’est LA station balnéaire des Baltiques. La plage est immense et je rejoins Marie et son frère. Je trempe un orteil dans l’eau, beaucoup trop froide pour moi. On attend le train du retour au bord de ce grand étang, trop mignon !

J’ai oublié de prendre des photos de la plage, alors j’en mets une d’internet, merci Latvia.travel ! Y avait un peu moins de monde en vrai 😉

 

En conclusion :

Quelle belle capitale que Riga ! Je n’ai pas vu le temps passer ! Une ville qui regorge de choses à faire et où je retournerai avec plaisir ! Après mon passage (rapide) en Lettonie, je m’en vais direction la Lithuanie, mais pas seule ! Affaire à suivre 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.